VEF Blog

Titre du blog :
Auteur : ChrystaleDream
Date de création : 28-03-2007
 
posté le 02-08-2016 à 18:51:48

Conservation des fruits et légumes

hebergement d’image
 
  
 
 
 
Conservation des fruits et légumes 
 
  
 
 
Ceux à ne pas mettre au frais
  
Il y a des fruits qui n’aiment pas le réfrigérateur et préfèrent l’air ambiant de la maison, et encore mieux, celui de la cave! Si vous en avez une, sachez que beaucoup de vos fruits et légumes y seront heureux et se conserveront à merveille.
Sinon, si vous avez pris l’habitude de tout mettre dans le frigo, oubliez ce geste pour : les bananes qui noircissent avec le froid, le melon qui peut alors perdre jusqu’à 80% de son parfum, les fraises et les tomates qui perdent elles aussi leurs saveurs. Pour ces derniers, si vous aimez les déguster frais, installez-les alors dans le bac à légumes en bas de votre frigo quelques heures avant la dégustation. 
Ne le faites pas non plus pour les pommes de terre, les oignons ou encore l’ail qui préfèrent l’air frais et sec, tout comme ils préfèrent l’obscurité. Pour ces trois la, direction la cave donc ou un placard de la cuisine, mais séparez-les puisque les oignons font mûrir trop vite les pommes de terre. 
    
Au réfrigérateur, comment bien les conserver ?
 
Pour beaucoup d’autres fruits et légumes, il est possible de les conserver au réfrigérateur sous quelques conditions.?
Tout d’abord, privilégiez le bac à légumes, qui porte donc très bien son nom, en bas de votre réfrigérateur car c’est là que la température est la plus agréable pour eux, car il s’agit de la zone la moins froide. 
Ensuite, ne les lavez pas avant leur stockage, ils mûriront trop vite à l’intérieur du réfrigérateur.
Pour la grande majorité, il est recommandé de les laisser respirer en ne les emballant pas. En revanche, les champignons auront besoin d’être enveloppés, non lavés dans un essuie-tout sec et les asperges dans un essuie-tout humide. Ils semblent être les 2 exigeants dans la famille des légumes .
Enfin, ne les gardez pas trop longtemps. Les fruits et légumes restent des produits frais qui se consomment rapidement pour pouvoir bénéficier de la totalité de leurs nutriments et vitamines. En moyenne, entre 2 jours et 1 semaine maximum.
   
Et la congélation ?
  
Ici aussi, tous les fruits et les légumes ne sont pas logés à la même enseigne. Presque tous les légumes peuvent facilement être congelés et il est conseillé de les blanchir avant leur congélation. Pour cela, les plonger quelques minutes dans un grand volume d'eau bouillante et les refroidir aussitôt dans un autre volume d'eau froide. Les sécher avec un torchon ou un papier absorbant et les emballer dans un sachet plastique alimentaire. Ainsi, vous pouvez conserver vos haricots verts, carottes et petits pois jusqu’à 10 mois !
Les légumes qui ne supportent pas bien le congélateur devront être cuisinés avant d’être congelés, c’est le cas des concombres, courgettes, laitues, pommes de terre ou des tomates.?
Les fruits aussi peuvent être congelés sauf les pommes et poires qu’il est préférable de réduire en compote auparavant et les oranges, citrons, kiwis, ananas dont le jus se congèlera mieux que le fruit entier ! Sinon pour tous les autres (framboises, fraises, pêches…), disposez-les dans une barquette, un sac plastique ou sur un plateau (selon la fragilité du fruit), saupoudrez-les de jus de citron et de sucre pour éviter qu’ils noircissent, et le tour est joué ! 
   
Autre astuce de conservation : la déshydratation 
 
Il semblerait qu’elle soit parmi les dernières tendances en matière de cuisine : la déshydratation est une bonne solution pour concilier, écologie, économies et santé. En effet, à l’aide d’un déshydrateur que vous installez dans la cuisine .
vous pouvez ainsi conserver tous vos fruits et légumes sans exception pour une durée exceptionnelle, sans aucune perte nutritive et gustative . Encore mieux que la surgélation ou la mise sous conserve, la déshydratation assèche le fruit en le vidant de l’eau qu’il contient pour ne laisser que l’essentiel : le fruit, son sucre naturel et ses vitamines, grâce à une « cuisson » par chaleur très basse (40°maximum).
Un bon moyen de manger des tomates toute l’année tout en respectant les saisons et les localités .
 
 
♦♦♦ 
 
 

Commentaires

Thiery le 29-08-2016 à 16:37:08
slt c'est des bonne astuces